VISITE

Dimanche 2 novembre à 15h :

Visite «Variation autour du Bunker ».

Découvrez l’exposition Monument en compagnie d’un médiateur du musée.

Entre protection physique et symbolique, humour et dérision, la silhouette massive du bunker constitue une source de création riche et mouvante pour quelques-uns des artistes exposés.

Visite gratuite sur présentation du ticket d’entrée.

EVENEMENT

Samedi 8 novembre à partir de 14h :

Le tunnel sous la manche, un monument invisible ?

Une demi-journée de visite, de rencontres et d’échanges sur l’histoire du tunnel sous la manche, à l’occasion de l’exposition Monument et des 20 ans du tunnel.

Ne ratez pas cette formidable occasion de découvrir comment le tunnel a modifié le territoire, quels ont été les projets les plus fous de lien transmanche depuis le 18ème siècle, mais aussi de rencontrer les hommes qui ont fait l’histoire !

 

Au programme :

 

A 14h :

Comment le tunnel sous la manche a-t-il transformé le paysage ? par Michel Hamy.

Un parcours en car dans l’agglomération du calaisis, ponctué de quelques arrêts qui permettront de mieux comprendre les transformations du paysage résultant du chantier de construction.

Visite commentée, avec la participation de Michel Hamy, professeur d’histoire géographie et  président de l’association de défense des cottages de Coquelles.

Départ du musée. Merci de réserver, nombre de places limitées !

 

A 15h30 :

« Les premiers projets de lien fixe transmanche, du 19ème siècle au début du 20ème siècle », par Magali Domain.

Percer un tunnel sous la Manche afin de relier l’Angleterre au continent fut d’abord un rêve chéri par une poignée d’utopistes tel Thomé de Gamond, puis un incroyable défi humain et technique que certains pionniers se sont efforcés de relever dès le 19ème siècle.

Magali Domain, professeur agrégée et historienne locale, retrace cette incroyable aventure qui a mené au creusement d’un premier tunnel, projet abandonné en 1883, mais qui refit surface par la suite, notamment au moment de la Grande Guerre.

Auditorium du musée.

 

Pause café

 

A 16h30 :

Témoignages de chantier, avec l’Amicale des bâtisseurs du tunnel sous la manche.

Les bâtisseurs du tunnel nous parleront du chantier du siècle : comment se déroulait le recrutement du personnel à l’époque de la construction du tunnel, quelle était la vie des ouvriers, quelle ingénierie a été mise en œuvre en lien avec la géologie du site ?

Avec la participation de Philippe Cozette, l’homme qui a relié l’Angleterre au continent en serrant la main de son homologue anglais et de Valérie Hennequin.

Auditorium du musée.

 

A 17h30 :

Regard de l’artiste Jan Lemitz sur les transformations du paysage autour du tunnel.

Le Tunnel sous la Manche résiste à toute représentation et reste invisible. Cependant, à l’instar d’un processus optique, il génère un champ de visions et d’événements multiples, apparemment non reliés. Une manière de l’observer peut être de regarder le paysage qui le dissimule. L’assemblage des photographies aériennes est une tentative de cadrer tous ces fragments de l’histoire de Calais en un point de vue global. Ces images qui apparaissent régulièrement construisent un espace-temps.

Auditorium du musée.

 

Avec le soutien de Calais Opale Bus et de l’Amicale des bâtisseurs du tunnel sous la manche.

 

Samedi 8 novembre à partir de 14h, entrée libre.

Renseignements/réservations pour le parcours en bus au 03 21 46 48 40.

 

 

CONFERENCE

Mercredi 26 novembre à 18h :

Camille Claudel.

Conférence de Gunilla Lapointe, organisée par Les Amis des musées de Calais.

Auditorium du musée. Entrée libre.

 

 

RENCONTRE

Jeudi 27 novembre à 18h15 :

Rencontre avec Gilles Saussier.

Gilles Saussier propose depuis une dizaine d’années une démarche documentaire expérimentale, dans laquelle il bouscule le travail de définition stable de la mémoire des images.

A l’occasion de l’exposition Monument, le photographe proposera une lecture du Tableau de chasse, critique vigoureuse du photojournalisme et présentera son projet Sinea.

Auditorium et salles du musée. Entrée libre.

 

 

EVENEMENT

Samedi 29 novembre à partir de 10h 30 :

Finissage de l’exposition Monument.

Performance et conférence avec Léa Le Bricomte et Guy Sioui Durand.

L’artiste Léa Le Bricomte propose d’échanger pour 24 heures les drapeaux français du parc Richelieu de Calais contre les drapeaux de six tribus amérindiennes.

Cette sculpture éphémère est un clin d’oeil à l’histoire, une action pour sceller de nouvelles alliances entre les peuples. A cette occasion elle invitera Guy Sioui Durand, un sociologue et commissaire d’exposition Wendat du Québec à inaugurer officiellement ce nouveau monument éphémère.

Cette performance sera accompagnée d’une conférence sur l’art amérindien et de la présentation de l’édition de Léa le Bricomte publiée par le Jardin des arts.

Accès libre.

 

 

EXPOSITION

Prolongation jusqu’au 30 novembre 2014 :

Monument.

A travers MONUMENT, c’est la question de la commémoration qui est posée au regard de l’histoire, de l’art et bien entendu de l’actualité.

Près de trente artistes participent au ce dernier volet de l’exposition, avec une nouvelle sélection des œuvres de Léa Le Bricomte et Boris Chouvellon. Des artistes non exposés jusqu’alors sont aussi à découvrir : Jeanne Gillard et Nicolas Rivet, Deborah Gardner, Mathew Miller et Mark Edwards.

 

L’exposition MONUMENT a été organisée avec le Frac Basse Normandie de Caen et le Sainsbury Centre for Visual Arts de Norwich dans le cadre de TAP (Time and place), programme européen de coopération transfrontalière INTERREG IV A France (Manche) – Angleterre, cofinancé par le Feder. Elle s’inscrit dans le projet Guerres et Paix porté par l’association des conservateurs des musées du Nord-Pas-de-Calais à l’occasion des commémorations du déclenchement de la première guerre mondiale.

Entrée : 2 € TP / 1 € TR.

 

 

 

Musée des beaux-arts

25 rue Richelieu, Calais

Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 10h à 12h et de 14h à 17h, le dimanche de 14h à 17h.

Du 1er avril au 31 octobre, le musée ferme à 18h.

Renseignements au 03 21 46 48 40 ou wwww.calais.fr